L’Organisation Mondiale de la Santé – OMS recrute un Consultant International Formation diplomante transfusion sanguine

négociable Expired 5 jours  depuis
Cette offre a expiré.

JOB DETAIL

Les recrutements au Cameroun sont gratuits, prenez garde si des frais vous sont demandés et n'envoyez jamais de l'argent par transfert électronique (MOMO ou OM), ni de pièces personnelles comme votre CNI - CamerSpace.com

L’Organisation Mondiale de la Santé – OMS recrute un Consultant International Formation diplomante transfusion sanguine

Grade: No grade
Contractual Arrangement: External consultant
Contract Duration (Years, Months, Days): 2 mois
: 

Job Posting

: Oct 21, 2020, 2:32:52 PM

Closing Date

: Nov 10, 2020, 11:59:00 PM

Primary Location

: Cameroon-Yaounde

Organization

: AF_CMR Cameroon

Schedule

: Full-time  

IMPORTANT NOTICE: Please note that the deadline for receipt of applications indicated above reflects your personal device’s system settings. 
..

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT INTERNATIONAL POUR L’ELABORATION D’UN PROGRAMME DE FORMATION DIPLOMANTE SPECIFIQUE EN TRANSFUSION SANGUINE AU CAMEROUN

GRADE: P5

DUREE: 2 mois

1-CONTEXTE ET JUSTIFICATION
La transfusion sanguine est une composante importante des soins de santé. Elle permet de sauver des millions de vies humaines chaque année, dans les situations de routine et d’urgence. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que pour satisfaire les besoins en sang de base d’une nation, il faut que 1 à 3% de la population soit des donneurs de sang. Actuellement, au Cameroun, on estime à 400.000 le nombre de poches de sang nécessaires pour traiter annuellement les malades dans les formations sanitaires. Le sang et les produits sanguins labiles représentent pour ces derniers, la meilleure offre thérapeutique. Or, seulement à peine 15% des besoins en sang sont pourvus chaque année
Le Gouvernement du Cameroun s’est ainsi engagé à mettre en place un système de transfusion sanguine aux normes internationales. A cet effet, avec le concours de la BID, un financement a été octroyé dans e cadre de la mise en œuvre du projet de renforcement du système national de TS PRESYNAT, dont la clôture est prévue en 2022. Ce projet vise pour l’essentiel, la construction et l’équipement du CNTS. Le fonctionnement et l’exploitation du CNTS et des CRTS nécessite des qualifications et des projets spécifiques au domaine de la Transfusion Sanguine. Or, les Curricula de formation des universités et grandes écoles nationales sont insuffisant dans ce domaine.
Pour ce faire, la mise en place d’un programme de formation diplômante pour tous les acteurs de la chaine transfusionnelle est impératif, d’où l’objet des présents Termes de Références pour le recrutement d’un consultant à cet effet.

2. OBJECTIF GENERAL
L’objectif général de la mission est de doter le CNTS d’une ressource humaine qualifiée et disponible pour la mise en place d’un système de transfusion sanguine moderne.
Pour ce faire, le consultant devra évaluer le système actuel de mise en œuvre des activités de transfusion Sanguine sur la base des standards internationaux et expériences réussies ayant un système de transfusion performant.

3. OBJECTIFS SPECIFIQUES
Spécifiquement, il s’agira :
1.De proposer un projet de programme de formation en médecine transfusionnelle, en DU et en Master complémentaire tenant compte de tous les intervenants de la chaîne transfusionnelle ;
2.D’identifier tous les profils nécessaires dans un système de transfusion sanguine ;
3.De proposer des curricula pour les différents profils de la ressource humaine intervenant en transfusion sanguine ;
4.De proposer des modules du tronc commun, ceux des spécialités, les travaux dirigés, les travaux personnels des apprenants et les travaux pratiques ;
5.De proposer les volumes horaires des enseignements et les profils des enseignants ;
6.De proposer des lieux de stage d’application et les objectifs attendus ;
7.De proposer les lieux des stages d’application et les objectifs attendus ;
8.De proposer la méthodologie de rédaction du rapport de fin de formation et la nature du diplôme ç délivrer en fonction du profil de l’apprenant ;
9.De formuler des recommandations, interventions et actions prioritaires à la mise en place de ce programme de formation académique et de renforcement des capacités du personnel dédié à l’activité de transfusion sanguine ;
10.D’évaluer les coûts de ces formations et proposer un schéma de financement permettant d’assurer la pérennisation et le soutenabilité dudit programme

5. LE CHAMP D’APPLICATION
L’élaboration du programme s’tend à l’ensemble des interventions, activités et initiatives menées par les différents acteurs toute la chaîne transfusionnelle. Elle s’étend également aux interventions mise en œuvre à tous les niveaux du système de santé (PNTS, Centre de Transfusion Sanguine, Dépôts de sang, Associations des donneurs de sang, bénévoles, volontaires, réguliers en non rémunérés, écoles de formation du personnel de santé, Faculté de médecines) pour le fonctionnement normal du CTNS.

6. LES QUESTIONS A TRAITER
Les questions (non exhaustives) auxquelles l’élaboration du programme doit pouvoir répondre sont des questions adressées pour évaluer et ressortir les gaps à combler dans l’ensemble du système national de sensibilisation, du recrutement, de la prise en charge des candidats au don, préparation des PSL, de la conservation des PSL, de la distribution, du transport, du post-analytique en TS, de la préparation de la transfusion sanguine, de l’administration des PSL et de sa surveillance, du conseil transfusionnel, de l’hémovigilance et du contrôle qualité dans toute la chaîne :
• Quels sont les centres de formation des personnels de TS au Cameroun ?
• Quels sont les curricula de formation en matière de TS dans les écoles et facultés des institutions de formation au Cameroun ?
• Quels sont les niveaux de compétence actuels des acteurs exerçant dans chaque maillon de la chaine transfusionnelle au Cameroun ?
• Comment le système de gestion du sang est-il organisé et comment fonctionne-t-il ?
• Quels sont les acteurs à tous les niveaux du système de transfusion sanguine ?
• Quelles sont les forces identifiées du système actuel ?
• Quelles sont les faiblesses identifiées du système actuel ?
• Quelles sont les menaces qui influencent le système actuel ?
• Quelles sont les opportunités de la mise en place d’un programme de formation en médecine transfusionnelle en DU et en master complémentaire ?


7. APPROCHE ET METHODES D’EVALUATION
Len consultant proposera sa méthodologie.
Il s’agira dans cette approche de procéder à :
1. Des revues de documents ou rapports élaborés dans le cadre du système actuel de qualification et compétences du personnel devant exercer dans le système transfusionnel, puis analyser les données disponibles afin de produire des informations nécessaires sur ledit système ;
2. Des interviews auprès des acteurs impliqués dans la production des PSL et des formateurs de ceux-ci à tous les niveaux (central, régional, de district, etc.) ;
3. La revue des différents recommandations internationales sur le prélèvement du sang, ma préparation des PSL, la qualification biologique du don la conversation, la distribution, le transport et de l’administration des PSL ;
4. La revue des expériences réussies de passage des banques de sang des formations sanitaires à un opérateur unique (un centre national de TS) ;
5. Revue documentaire pour déterminer les écarts entre les deux systèmes de gestion du sang ;
6. Les entretiens avec les acteurs opérationnels de TS (responsables des banques de sang, soignants, donneurs de sang) pour recueillir les défis rencontrés pour la mise en place du nouveau système (visites de terrain) ;
7. Les discussions avec les acteurs pour identifier les interventions et activités prioritaires pour la mise en place d’un système d’opérateur unique en TS.
• Types de données à collecter pour l’analyse et la rédaction du rapport
Les données quantitatives et qualitatives à collecter seront à la fois primaires et secondaires.
• Sources potentielles de collecte des données et des informations
Il s’agit entre autre :
• Politique nationale de transfusion sanguine ;
• Plan stratégique de transfusion sanguine 2015-2019 ;
• Rapports annuels des activités transfusionnelles au Cameroun de 2014 à 2019 disponibles ;
• Rapports d’activités des Centres de transfusion sanguine ;
• Les bénéficiaires d’activités des Centres de transfusion sanguine ;
• Les bénéficiaires des appuis du gouvernement et des partenaires techniques et financiers (PTF) dans le domaine de la transfusion sanguine ;
• Les synthèses des informations clés ;
• Les rapports des structures/institutions de recherche y compris les thèses et mémoires des étudiants ;
• Les recueils des travaux et publications scientifiques relatives à la transfusion sanguine au Cameroun.

8. DUREE DE LA CONSULTATION
La durée de prestation est de Soixante (60) jours.

9. LE CONSULTANT
La participation est ouverte à l’égalité de chance à toute personne physique ou morale au niveau international, et les offres peuvent être présentées en anglais ou en français.
Le consultant devra jouir d’une intégrité et d’une indépendance parfaite. Il se doit donc d’être impartial et d’être autonome de toute structure ayant participé audit projet.

10. QUALIFICATIONS
Le chef de mission devra aussi :
• Une expérience professionnelle de dix (10) ans minimum dans l’élaboration des programmes de formation académique ;
• Une expérience de cinq (5) ans minimum dans la gestion d’une structure nationale ou internationale de formation académique ;
• Une expérience de travail avec les programmes de santé et les bailleurs de fonds intervenant dans le domaine de la santé ;
• Une expérience professionnelle d’au moins cinq (05) ans dans l’encadrement et le suivi des apprenants en cycle de master et/ou de doctorat.

11. FORMATION
• Etre titulaire au moins d’un doctorat en médecine.
NB : une qualification ou spécialisation professionnelle en biologie (pharmacie, médecin, sciences biologiques ) est obligatoire.

12. COMPETENCES
• Communication : excellente capacité à présenter oralement et par écrit ;
• Travail en équipe : excellente capacité de travailler en équipe avec des personnes profil différent ;
• Grande capacité d’analyse et de proposition ;
• Orienté vers les résultats : grande motivation et engagement pour la traduction en stratégie opérationnelle les résultats de l’état de lieu ;
• Bonne maîtrise du système de santé camerounais ;
• Bonne maîtrise de l’organisation et du fonctionnement du système éducatif camerounais.

13. LANGUES :
Avoir une bonne connaissance du français ou de l’anglais, parlé et écrit. Être capable de communiquer dans les deux langues.


14. EXIGENCES
Le candidat doit soumettre :
• Une offre technique comprenant le curriculum vitae (CV) du consultant, une présentation des travaux déjà réalisés dans le domaine, sa compréhension des présents termes de référence, une proposition de méthodologie ainsi qu’un plan de travail, une proposition d’outils à développer pour conduire la mission.
• Une offre financière pour la réalisation de la mission.

15. LIVRABLES
– Un rapport final de consultation
Ce document sera présenté pour la validation au cours d’un atelier. Après intégration de toutes les remarques portées sur ces documents, le consultant devra le rapport définitif de la mission.

16. FINANCEMENT
La présente prestation est financée par le budget de la BID. 

Cliquez ici pour postuler.

Comments

comments

CamerSpace-1xbet
Cet emploi a expiré

Abonnez-vous à notre newsletter

Votre site de référence pour l'emploi au Cameroun

  • Stage, CDD, CDI, Freelance, Consultant
  • Ne loupez pas votre prochain job
  • Inscrivez-vous maintenant