Chaque question en son temps : 10 conseils pour poser les bonnes questions au bon moment

Les recrutements au Cameroun sont gratuits, prenez garde si des frais vous sont demandés et n'envoyez jamais de l'argent par transfert électronique (MOMO ou OM) - CamerSpace.com

Chaque question en son temps : 10 conseils pour poser les bonnes questions au bon moment

Quand on obtient une nouvelle place, on commence toujours par se poser tout un tas de questions. Certaines trouveront des réponses directement pendant l’entretien d’embauche, d’autres seulement après avoir commencé à travailler. Quel est, par exemple, le meilleur moment pour poser des questions sur les vacances et le salaire ? Nous vous indiquons le meilleur moment pour poser des questions sur les dix points suivants :

 

1. Le salaire

Pour de nombreuses offres, il est demandé de présenter, dès le dépôt de la candidature, ses prétentions salariales. Si vous les indiquez et que vous recevez une invitation à un entretien, vous pouvez en déduire que vous n’avez choqué personne avec votre demande. Voilà pourquoi vous ne devriez poser des questions sur ce point qu’à la fin du premier entretien, voire seulement au deuxième. Cependant, le recruteur vous posera certainement la question en premier.

2. Le temps de travail

Ce n’est pas une question à poser dès le premier entretien. En règle générale, c’est un point à aborder seulement lors des prochaines rencontres. S’il s’agit d’un emploi à temps partiel, votre interlocuteur et vous pouvez en parler brièvement pour éclaircir vos attentes. Si cette question est essentielle pour vous, vous pouvez éventuellement demander brièvement s’il s’agit d’un contrat de 40, 42 ou 43 heures par semaine. Cependant, cette question ne prend réellement tout son sens que lorsque la rémunération est également abordée.



3. La voiture de fonction et les autres avantages

Ces questions sont étroitement liées à celle de la rémunération. C’est pourquoi elles ont davantage leur place lors d’un second entretien. Là aussi, faites preuve de retenue et laissez la possibilité au responsable des ressources humaines de venir lui-même sur le sujet. S’il ne le fait pas, posez alors la question à la fin du deuxième entretien. Si la voiture de fonction et le téléphone d’entreprise sont des outils indispensables à l’exercice de votre métier, comme pour les commerciaux par exemple, il est légitime d’aborder ce point dès le premier entretien.

4. Les prochaines étapes après l’entretien d’embauche

Laissez passer quelques jours avant de recontacter vos interlocuteurs pour connaître le verdict. Le processus de recrutement peut parfois durer deux semaines. Si vous tenez quand même à reprendre contact avant ce délai estimatif, vous pouvez commencer par les remercier pour l’entretien. Il est aussi tout à fait légitime de demander, à la fin du premier entretien, la date à partir de laquelle vous pouvez espérer une réponse.

5. Le contrat de travail

En règle générale, dès que l’on vous informe que votre candidature a été retenue, vous pouvez parler à vos interlocuteurs du contrat de travail. Si, dans l’excitation, vous n’y avez pas pensé, attendez simplement quelques jours. Si votre employeur ne se manifeste pas de lui-même, revenez vers lui poliment.

6. Les vacances

Il n’est pas judicieux d’aborder ce point pendant votre période d’essai. Toutefois, il est parfois possible que des vacances aient déjà été prévues avant que vous ne signiez le contrat. Dans l’idéal, parlez-en avant la signature du contrat et renseignez-vous sur la meilleure façon de s’arranger. Pendant votre période d’essai, il est bien évidemment possible de prendre un ou deux jours de congé pour des raisons exceptionnelles, comme un déménagement lié à l’embauche ou en cas de maladie ou de décès dans la famille.

7. L’augmentation

La question de l’augmentation est souvent abordée lors du premier entretien d’évaluation. Celui-ci a souvent lieu après quelques mois ou une année. Parfois, des augmentations peuvent être négociées aussi directement après la période d’essai. Dans la plupart des cas, la question a déjà été évoquée pendant l’entretien d’embauche. En règle générale, vous devriez être satisfait de votre salaire initial et ne pas demander immédiatement une augmentation. Laissez le temps à votre employeur d’être convaincu par vos qualités professionnelles.

8. La promotion

Ce n’est clairement pas une question à poser lors d’un entretien d’embauche. Il est préférable d’aborder ce sujet lors de l’entretien d’évaluation. Pour pouvoir prétendre à une promotion, présentez plusieurs de vos réussites afin de motiver votre demande.

9. L’animal de compagnie

Si vous avez déjà signé le contrat, observez dans un premier temps la façon dont le thème est généralement perçu dans l’entreprise. Si d’autres collègues amènent leur animal de compagnie, vous pouvez vous renseigner poliment après quelques semaines au sein de l’entreprise. Si c’est une question essentielle pour vous, vous pouvez l’aborder brièvement à la fin du deuxième entretien d’embauche.

10. Le tutoiement

Il y a plusieurs réponses à cette question. La première règle : il revient toujours à votre chef de proposer le tutoiement, jamais l’inverse. Ce n’est pas forcément le cas avec vos collègues. Observez les habitudes. S’ils se tutoient tous, vous pouvez également le proposer. Si vous n’êtes pas sûr de vous, attendez un peu. Dans les entreprises familiarisées avec le tutoiement, les employés le proposent bien souvent dès le premier jour.

Source Jobup.ch

Abonnez-vous à notre newsletter

Votre site de référence pour l'emploi au Cameroun

  • Stage, CDD, CDI, Freelance, Consultant
  • Ne loupez pas votre prochain job
  • Inscrivez-vous maintenant