Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

 

Offre d’emploi à ONG UNICEF : Consultation Nationale pour l’analyse des données, la documentation et la communication du U-Report (11 mois), Yaoundé – Cameroun

  • Region: Toutes les régions
  • Nom entreprise ou personne: UNICEF
  • Type de contrat: CDD
  • Publié le : 19 septembre 2018 11 h 51 min
  • Expire : Cette annonce a expiré
UNICEF-Consultation Nationale pour l’analyse des données, la documentation et la communication du U-Report (11 mois), Yaoundé - Cameroun

Description

Job Number: 516358 | Vacancy Link
Locations: Africa: Cameroon
Work Type : Consultancy

Si vous êtes une personne engagée, un professionnel créatif et passionné par des actions qui génèrent une différence durable en faveur des enfants, l’Organisation mondiale leader des droits des enfants aimerait avoir plus d’informations sur vous.

Depuis 70 ans, UNICEF est à l’œuvre dans 190 pays et territoires pour promouvoir la survie, la protection et le développement des enfants. Plus grand fournisseur Mondial de vaccins pour les pays en développement, UNICEF, soutient la santé et la nutrition des enfants, la promotion de l’eau potable et de l’hygiène, l’éducation de base de qualité pour tous les garçons et filles, et la protection des enfants contre les violences, l’exploitation et le SIDA. UNICEF est totalement financé par des contributions volontaires d’individus, d’hommes d’affaires, de fondations et de gouvernements.

I- CONTEXTE

La population mondiale s’est non seulement accrue de manière significative mais passe par une phase où le poids des jeunes est le plus important de l’histoire. En attendant la transition démographique dans les pays en développement, le quart de la population mondiale est aujourd’hui âgée de moins de 24 ans. Plus de 90 % des 1,8 milliard d’adolescent(e)s et de jeunes (10 à 24 ans) vivent dans les pays en développement. L’Asie accueille la plus importante population de jeunes du monde. Quant à l’Afrique, 40% de jeunes ont moins de 15 ans. Selon les projections, ces chiffres vont continuer d’augmenter au cours des deux prochaines décennies, particulièrement en Afrique sub-saharienne et en Asie du Sud où l’accroissement démographique demeure vigoureux.

Bien que cette jeunesse soit un énorme potentiel de développement, les défis à relever au vu du retard de développement multisectoriel restent énormes. Les insuffisances de l’offre et de la qualité des services sociaux de base (éducation – santé – protection sociale) et les faiblesses structurelles de l’économie ne permettront pas à ces jeunes de contribuer au développement socioéconomique de leurs pays respectifs. A cela, il faudrait ajouter le poids néfaste des discriminations et autres inégalités qui existent entre hommes et femmes d’une part, et entre riches et pauvres d’autre part. Enfin, du fait de la non-jouissance des droits en matière de santé sexuelle et reproductive, de nombreux jeunes sont exposés au péril de l’infection à VIH et au Sida dans de nombreux pays.

Depuis l’ère de l’agenda du millénaire adopté à l’aube de la décennie 2000, les pays ont adopté de nombreuses politiques qui tardent à produire des résultats suffisants pour satisfaire les importantes attentes de la jeunesse. L’une des raisons est que les jeunes n’ont été que faiblement impliqués dans l’élaboration et la gestion des politiques sensées apporter des solutions aux nombreux défis auxquels ils font face. Faire la différence pour les jeunes passe par une meilleure implication des jeunes dans les choix et la mise en œuvre des orientations qui sont sensés leurs donner des opportunités. C’est dans cette dynamique qu’en septembre 2015, un nouvel engagement mondial (ODD), se voulant plus audacieux que le précédent, ambitionne éradiquer la pauvreté d’ici à 2030. En tant qu’adultes et responsables du pilotage du développement national, sous-régional et régional, les jeunes doivent jouer rôle prépondérant dans l’atteinte des objectifs de l’agenda 2030 en étant des leviers essentiels dans la transformation des engagements politiques en actions concrètes.

C’est dans le but d’accroitre la participation des jeunes dans le développement mondial que l’UNICEF au niveau global s’est engagé dans l’initiative du U-Report. Le Cameroun a rejoint ce train du développement mondial en Novembre 2015. Le Gouvernement du Cameroun en assure le pilotage à travers le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC) avec l’appui de l’UNICEF.

Depuis le lancement de sa phase pilote, les résultats obtenus à travers le U-Report sont assez prometteurs. En plus de l’adhésion des jeunes avec plus de 216,000 inscrits, 43 sondages ont été réalisés à date. Les résultats des sondages ont contribué (i) au recul au civil de l’âge légal du mariage des filles de 15 à 18 ans ; (ii) à l’ajustement de la stratégie de communication du PEV relative aux campagnes de vaccinations qui a permis de toucher plus de 2,000,000 d’enfants supplémentaires ; (iii) à la sensibilisation de plus de 725,000 jeunes et adolescents par SMS et les appels sur des questions de santé de reproduction et de VIH/SIDA.

Malgré des avancées significatives, le U-Report n’a pas encore marqué des points majeurs dans la prise de décision au Cameroun. Au-delà des tendances produites par les sondages d’opinions, les analyses qui permettraient de mieux cerner les causes profondes des problèmes majeurs qui minent la jeunesse restent peu connues. La stratégie de communication qui accompagne le U-Report a prévu la diffusion des résultats auprès du grand public à travers les médias audiovisuels, écrit et les réseaux sociaux. En plus de susciter le débat, la diffusion des résultats et des analyses permettant d’identifier les causes des problèmes, contribueront à sensibiliser les jeunes et les décideurs au niveau central, décentralisé et local.

C’est dans l’optique de proposer ce travail de fond qui consiste à approfondir l’analyse des données générées par le U-Report, alimenter le dialogue public autour des principaux sujets qui préoccupent les jeunes, déterminer les marqueurs favorables à la mise en place du U-Report de façon pérenne, documenter les progrès et identifier les leviers à activer afin de donner d’avantage la voix aux jeunes que le bureau souhaite recruter un consultant. La consistance de la mission, ses objectifs et résultats attendus sont explicités dans la suite du présent document.

II- ACTIVITES, LIVRABLES ET PERIODES, PLUS LE BUDGET PAR LIVRABLES

Les principaux livrables de la mission portent sur des activités qui s’étendent sur toute la durée de la consultation. Il s’agit principalement de :

Analyses des connaissances, attitudes et pratiques :

Elaborer une méthodologie globale d’analyse des résultats des sondages d’opinions et des données de la ligne verte ;
Développer un canevas de reporting mensuel du U-Report qui reprend les résultats des sondages et la ligne verte ;
Apporter un appui opérationnel à l’organisation des sondages en lien avec les partenaires et autres demandeurs sur les thèmes clés de la mise en œuvre du programme ;
Produire des analyses synthétiques du U-Report sous la forme de notes d’information et rapports mensuels, trimestriels et annuels sur les sondages et la ligne verte et la manière dont ceux-ci ont permis de mettre les jeunes au centre des débats en favorisant leur participation au développement et ont amélioré leurs quotidiens.
Documentation :

Développer un document synthétique résumant la mise en place du U-Report au Cameroun et la façon dont il a permis de donner la voix à la jeunesse ;
Produire des documentaires du U-Report de façon trimestrielle sur les sondages et la ligne verte et la manière dont ceux-ci ont permis de mettre les jeunes au centre des débats en favorisant leur participation au développement et ont amélioré leurs quotidiens.
Faciliter l’archivage et la création de la mémoire du U-Report.
Contribuer à l’élaboration des notes conceptuelles pour la mobilisation des ressources en faveur du U-report
Communication :

Elaborer une stratégie intégrée de communication du U-Report pour le cycle de coopération 2018-2020 ;
Développer un canevas de communication mensuel du U-Report qui vise à vulgariser les résultats des sondages et les réalisations de la ligne verte ;
Apporter un appui opérationnel à l’organisation des sondages en lien avec les partenaires et autres demandeurs ;
Participer à la préparation et à l’animation de l’émission mensuelle du U-Report qui reviendra sur les résultats du mois et le débat public ;
Contribuer à l’élaboration des outils de communication et de promotion du U-Report (Design, maquettes etc…)
Animer les sessions de formation des jeunes U-Reporters
III- QUALIFICATIONS, EXPERIENCE ET COMPETENCES SUPPLEMENTAIRES

Le profil attendu pour cette consultation est le suivant :

Formation universitaire d’un niveau minimum Bac + 3 en sciences sociales, communication, journalisme ou dans les domaines reconnus équivalents ;
Bonne connaissance des approches multisectorielles conduites par l’UNICEF Cameroun au regard du plan stratégique 2018-2020 ;
Justifier de 5 années d’expérience dans la mise en œuvre des programmes et initiatives visant au développement social des communautés et particulier les jeunes ;
Etre apte à faire usage du Français et de l’Anglais comme langues de travail ;
Avoir une expérience de travail antérieure avec une ou plusieurs SNU serait un atout ;
Avoir une expérience du projet U-Report serait un atout.
Comment postuler ?

Les candidats devront soumettre une offre technique et une offre financière séparées. L’offre technique devra apporter les justifications des qualifications, expériences et compétences du candidat. Tandis que l’offre financière portera sur les coûts de la consultation décrit de façon mensuelle.

IV- CONDITIONS DE TRAVAIL

Le présent contrat sera valide pour une durée de 11 mois, et commencera à la date de début convenue par les deux parties à la signature du contrat et s’achèvera à minuit le jour de la date d’expiration sauf résiliation anticipée conformément aux dispositions prévues dans le contrat.

L’UNICEF fournira au consultant une aide matériel (ordinateur, espace de travail etc.) pour la réalisation de la mission.

V- CRITERE D’EVALUATION – INDIVIDUEL

Les offres techniques seront évaluées sur un total de 70 points. Les critères de l’évaluation technique sont les suivants :

CRITERES TECHNIQUES POINTS A CONSIDERER

Background technique – Domaine d’expertise /10

– Expérience dans les travaux liés à la problématique des jeunes /10

– Expérience dans la documentation des interventions du programme /10

– Expérience dans l’analyse des données et résultats statistiques /20

– Expérience du projet U-Report /10

– Expérience de travail avec le Système des UN / 10

TOTAL SCORE /70

NOTE : Seuls les candidats obtenant la note minimum de 49 points verront leurs offres financières dépouillées. Le candidat retenu sera celui qui obtiendra la meilleure note après combinaison des offres technique et financière.

Opening Date Mon Sep 17 2018 09:00:00 GMT+0100 (West Africa Standard Time) W. Central Africa Standard Time
Closing Date Sun Sep 23 2018 23:55:00 GMT+0100 (West Africa Standard Time)

Postulez via ce lien.

    

2081 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Numéro d'identification de l'annonce : 6395ba2290baaa08

Ceci peut vous interesser


Annonces partenaires

Pariez sur les matchs internationaux

[layerslider id= »2″]

Amis Facebook

Rejoignez notre groupe Facebook

 
INFOS CONCOURS JOBS STAGES ET EMPLOIS AU CAMEROUN
Groupe Facebook · 532 121 membres

Rejoindre ce groupe

Charte du groupe :

Le Groupe INFOS CONCOURS JOBS STAGES ET EMPLOIS AU CAMEROUN est une plate forme dédiée à l’emploi aux stages et à la formation. Il…